Visitez le site www.ctmaurepas.fr

3 décembre 2021

SRAV : 2 belles journées fin octobre

image_pdf

Quelles belles journées lors du « SRAV » avec les enfants

Les 28 et 29 octobre 2021 une sélection des « meilleurs » bénévoles du CTM œuvrait sur la base de Loisirs de St Quentin en Yvelines, avec pour mission de développer les connaissances et les techniques de la pratique du VELO aux petites têtes blondes (ou pas). Un stage de formation au SAVOIR ROULER A VELO était organisé par Evelyne CIRIEGI, Présidente du CROSIF (Comité Régional Olympique et Sportif Ile de France) en collaboration avec notre Fédération (FFVélo) et la Fédération Française de Cyclisme (FFC). Proposé aux centres de loisirs pour des enfants 6 à 11 ans, Il a regroupé 37 enfants venus des communes d’Elancourt et de Carrière sur Seine.

Sous la houlette et en collaboration avec notre ami Patrick TOURETTE, délégué SAVOIR ROULER à la FFVélo et Oscar moniteur, entraineur de la FFC, nos amis Nicole ENDRES, Bernard WEGHER, Jacques LAY, Bernard AVENEL et moi-même, se sont chargés d’assurer l’encadrement des jeunes pousses.
Notre guide Célia, chargée de mission pour l’organisation des événements proposés par le CROSIF, et Mélanie, la championne de judo et chargée de l’accompagner, aidée par quelques bénévoles du  CROSIF complétaient l’encadrement et la logistique.
Nous y avons rencontré des enfants venus « parfaire » leurs apprentissages. Qu’ils soient théoriques (apprendre et retenir les consignes des panneaux du code de la route et les appliquer, ou intégrer les règles de bonne conduite) ou techniques (réussir à démarrer et diriger son vélo à travers des obstacles et les panneaux de circulation). Ce ne fût parfois pas une mince affaire que de réaliser la chose, mais tous ont réussi à hausser leur niveau général.
On se souvient de notre enfance et que ce n’est pas simple lorsque son schéma corporel n’est pas encore totalement intégré, de se repérer sur la route ou encore de se souvenir de sa droite et de sa gauche ou même de conduire ses intentions jusqu’aux mains. Malgré le froid mais sous le soleil du jeudi, un peu contrecarré par l’humidité naissante le vendredi, ces jeunes débutants ne possédant pas de vélo parfois, et tenant à peine le cap, ont progressé à vive allure. Des “un peu fort de tour de taille” ont rencontré les difficultés à maintenir l’effort, mais se sont laissés convaincre et ont découvert que « d’inconnues satisfactions » pouvaient naître en se faisant “mal”.
Des « goulus » d’apprentissages, respectueux des cadeaux que nous paraissions leur faire, ont plus que répondu à nos propositions de partage de savoir faire. Sans oublier ceux qui pensaient tout connaître, frondeurs parfois, qui après quelques erreurs grossières devant les copains acceptaient humblement de revoir leur position en affichant leur bonne volonté. Chapeau  à tous ces gosses,  aux corps et aux personnalités en construction, face à un avenir qu’ils ont bien du mal à définir, venus dans le froid rencontrer le cyclisme et ses vertus.
Ce fût pour chacun des participants, enfants et bénévoles, un bonheur que de partager ces moments. L’apprentissage développe la sécurité. Ces enfants seront bientôt de jeunes conducteurs auxquels nous avons tant à apprendre et particulièrement que la route se partage. Rappelons-nous que la règle est aussi valable pour nous ! On dit aussi qu’en distribuant son savoir on peaufine les sujets abordés…
La preuve… Voici les impressions de Nicole ENDRES :
En préambule à la manifestation nous avions reçu des documents qui nous donnaient une idée de ce que nous devions mettre en œuvre avec trois niveaux : savoir circulersavoir roulersavoir pédaler ceci expliqué sur des fiches illustrées.
Mais c’est en retrouvant Patrick TOURETTE sur le terrain que j’ai compris combien cette démarche demandait une implication d’envergure avec des moyens en matériel et personnel qu’il faut savoir trouver. Je passe les détails mais il y avait un grand nombre de vélos de plusieurs tailles apportés par Patrick et mis à disposition de la majorité des enfants dont un petit nombre était venu avec son vélo.
Ensuite, nous avons été briffés par un représentant de la Fédération Française de Cyclisme et avons préparé le terrain. En ce qui me concerne, j’ai œuvré seulement le jeudi.
Au départ il s’agissait d’encadrer 44 enfants ; il s’est avéré que quelques-uns manquaient à l’appel. Puis par petits groupes, ils ont pu évoluer, et assez vite ont compris la finalité. Bien sûr, on a tout de suite remarqué ceux habitués à faire du vélo, mais à leur façon ! Nous avions donc à encadrer une majorité assez disparate en âge et gabarit.
Je dois dire que je n’ai pas vu le temps passer pour cette matinée. Répéter les consignes à chaque passage : les encourager à s’approprier le vélo, savoir freiner à temps, apprécier les distances, s’arrêter en gardant l’équilibre, démarrer du bon pied, pas évident pour tous. Certains ne sachant pas du tout ce que le l’action de changer de vitesse veut dire, j’entends mécaniquement. Des chaînes ont déraillé, mais nous étions là et cela les sécurisaient.
A la fin, plus possible d’en arrêter certains plus véloces et endurants. L’après-midi, ils ont pu évoluer sur un circuit matérialisé avec des panneaux du Code de la Route. Tout un dispositif miniature des conditions de circulation sur des voies dans les deux sens. Il serait intéressant de savoir combien de kilomètres ont été réalisés par les plus toniques… En plus le temps était de la partie avec un beau soleil.
Cette approche de sensibilisation au « Savoir Rouler A Vélo » vers des enfants avec ou sans expérience de la pratique me semble une démarche nécessaire. En résumé, une belle journée et des frimousses souriantes d’enfants qui je suis sûre ont passé deux jours mémorables pendant leurs vacances de la Toussaint. Sur le thème sécurité à vélo je crains bien que nous en aurons de plus en plus besoin… Il y aura d’autres sessions de formation des petits, j’en serai. Pourquoi pas vous ! Vous serez sollicités, n’hésitez pas à me contacter dès maintenant.

 

Jean ROBIN
Délégué sécurité encore en poste quelques mois jusqu’à janvier 2022… mais à remplacer !
Photos : Jacques, COREG, CROSIF et Jean