Visitez le site www.ctmaurepas.fr

13 novembre 2019

Les rallyes se suivent et se ressemblent, ou pas…

image_pdf

La fréquentation de nos rallyes dépend de plus en plus des conditions météorologiques. La pluie, le vent et le froid, sont des composantes de notre activité. Les équipements sont adaptés, et si nous voulons que ces rallyes perdurent, il faut répondre présent. Danielle nous fait part de son expérience. Les pluies d’automne n’ont pas encore eu raison de sa passion….

Cette année, en cette rentrée, j ai participé aux quatre rallyes inscrits au calendrier du club, et là je dis chapeau, cela mérite bien une petite médaille que je mettrai à la place du compteur ou de la lumière rouge sur la tige de selle.
Je les adore ces rallyes et ne m’en lasse pas : la détente de fin de semaine.
Le premier fut celui de Rambouillet, bien connu, certes, mais il fut néanmoins très agréable. Nous y étions nombreux et avons roulé en partie avec un groupe du club Les Essarts Le Roi qui remarquait le manque de filles dans leur club. A bon entendeur….. Je n’oublie pas la confiture faite maison sur le quatre-quarts traditionnel.
Puis vint celui de St-Arnoult auquel j’avais participé en solo voilà quelques années. Le grand parcours nous amenait en Essonne. Cette année, je suis partie en petit groupe à vélo depuis la halle du marché de Maurepas pour réaliser le plus court circuit. Le clou de la matinée fut sans conteste la traversée de la chaussée par une biche, juste devant nos vélos. Bien placés dans la saison, ces deux rallyes ont profité d une météo clémente et propice au cyclotourisme.
Mais que dire de celle des deux rallyes suivants : celui de St-Cyr et plus récemment celui de Plaisir : de l’eau, de l’eau et encore de l’eau et du froid. Voilà qui permet de tester son équipement ; au rallye de St-Cyr, j ai retrouvé Nelly, une copine du VCMB . Nous nous sommes connues à la Bergerie de Rambouillet cet été. Les coups de tampons sur les cartes de contrôle, cela crée des liens. Quant à celui de Plaisir, j ai rencontré en chemin des copains du club et, partie seule, nous sommes rentrés à 4, bien trempés. Il y avait malheureusement peu de participants pour ces deux matinées, mais l’accueil était agréable et propice aux bavardages.
Merci à tous les organisateurs et bénévoles !
D’autres rencontres s’organisent désormais sur le territoire, grâce aux réseaux sociaux, rencontres sympathiques et sportives, comme celle à laquelle j ai participé avec Nelly au mois de septembre, la « Women’s 100 » mais les dimanches sont nombreux, les amateurs de cyclo aussi, alors tout est possible.

Texte de Danielle CORS
Photos :Cyclo Club de Saint Cyr L’Ecole