Visitez le site www.ctmaurepas.fr

22 octobre 2018

Coupe du Monde sur Piste

image_pdf


Le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, également nommé Vélodrome national, est un vélodrome situé à Montigny-le-Bretonneux dans les Yvelines. Il a ouvert ses portes au public le 13 janvier 2014. La Fédération française de cyclisme y a son siège et l’équipe de France son centre d’entraînement (source Wikipédia)

Cela fait plusieurs fois que nous allons entre amis voir une compétition de cyclisme sur piste. Les spécialistes en ont, à coup sûr, une lecture et compréhension plus pertinentes que la mienne mais même pour une néophyte comme moi, c’est vraiment très intéressant à suivre.

D’abord, j’ai été impressionnée par ces corps d’athlètes : les quadriceps sont surdimensionnés, mais lorsqu’on voit la force nécessaire pour entraîner les roues, on comprend mieux. A la fin d’une épreuve, des cyclistes sont parfois maintenus par le coach pour revenir jusqu’à leur stand.

Il y a la force que l’on perçoit au démarrage, puis la vitesse atteinte,  ça va vite, très vite ; une épreuve vendredi soir s’est courue à 52km/h de moyenne. Sans oublier, que ce qui rend la vitesse impressionnante, c’est la proximité des coureurs et la rapidité avec laquelle ils changent de place.

On ne s’ennuie pas une seconde car il y a différentes épreuves : l’omnium, le keirin et sa mobylette, le scratch, la poursuite, l’élimination…certaines offrent un vrai suspense et les moments de stress sont nombreux.

Il y a aussi les bruits comme au bord d’un stade : le bruit des roues sur le bois de la piste, le bruit de l’air quand ils passent tout près du bord, le bruit de leurs cris.

Que d’heures d’entraînement ces filles et garçons doivent avoir effectuées pour nous proposer un tel spectacle ! Certains ont moins de 20 ans.

Visite de madame la ministre des sports: Roxana Maracineanu

Je ne suis pas une accro du sport à haut niveau et je regarde peu le sport à la télévision mais je profite de la proximité du vélodrome pour aller admirer ces championnes et champions et nous y reviendrons avec grand plaisir.
J’espère qu’une prochaine fois nous nous y retrouverons nombreux pour applaudir et soutenir ensemble ces sportifs !

Texte de Danielle CORS
Photos : Vélodrome et Jean Yves PERVIS